Trois Couronnes de Ola du mardi 7 novembre 2017

Présentation de la randonnée

Au N d'Irun, entre Oiartzun et Lesaka, se dresse la montagne la plus originale et la plus spectaculaire de toute la côte. 3 pointes granitiques lui donnent, vues du N, une silhouette caractéristique de forteresse altière. Ceci explique le nom que l'on peut trouver sur les cartes françaises dès le XVIIIéme siècle: montagne couronnée ou rocher des 3 couronnes.

082_chemineeL'ensemble des pointes rocheuses répond au nom de Aiako-Arria ou Peñas de Aya. La plus au N est appelée Irumugarrieta (806m), point de rencontre des 3 communes d'Oiartzun, Irun et Lesaka. La pointe centrale, Txurrumuru (821m) est la plus escarpée, présentant au S une paroi verticale barrée d'impressionnants surplombs qui attirent les escaladeurs de la région. La plus au S, appelée Erroibilde (832m) est le point ulminant du massif.

Brêches profondes, couloirs sinistres, éperons arrogants, monolithes effilés, tout concourt ici au dépaysement le plus complet à quelques kilomètres à peine de la côte cantabrique. De bons sentiers, la plupart balisés, permettent de gravir sans peine les trois cimes par leur voie normale, soit depuis le tunnel d'Aritxulegi sur la route d'Oiartzun à Lesaka, soit depuis le col d'Elurretxe sur la route d'Erlaitz. Les montagnards les plus expérimentés pourront, quant à eux, explorer les versants moins parcourus, cotoyant les abimes du cirque d'Ardi Iturri pour escalader la "Punta" Rekarte (710m), l'éperon et l'aiguille O du Txurrumurru (750 et 780m), ou les grandes corniches de la face O de l'Erroibilde.

Irumugarrieta est la cime la plus facile d'accès et son ascension tout à fait débonnaire par la voie normale, en fait une des montagnes les plus fréquentées de tout l'Euskalerria et certains prétendent que pour atteindre son sommet, il suffit de suivre les papiers gras [ , les épluchures...] et autres détritus que l'on assure être biodégradables...

d'après "la montagne basque" de Miguel Angulo


Mendikat nous donné l'étymologie des noms des sommets, nous fournit photos et traces d'accès aux différentes cimes.

Dans "Sentiers méconnus de la montagne basque", Miguel Angulo décrit avec force détails l'itinéraire qui relie la cidrerie Ola où nous laisserons les voitures au castillo del Inglès d'où nous nous élancerons pour faire le tour des Peñas de Haya.

Dans un blog trouvé sur internet, des randonneurs décrivent avec de très belles photos la traversée des Peñas de Haya qu'ils ont effectuée le 28 février 2008. Je vous recommande en particulier les photos du "passage de l'anneau", de mon point de vue plus impressionnantes que n'est la réalité...


altA l'aller, nous emprunterons un ravissant sentier, récemment aménagé (malheureusement ?) qui remonte le long de la cascade d'Irusta par des éboulis un peu glissants certes mais ni dangereux ni vertigineux. Nous apercevrons un grand nombre d'excavations minières ainsi que des vestiges de toute l'infrastructure nécessaire à l'extraction du minerai. Sur les Trois Couronnes il y a quelques passages rocheux qui obligent à mettre les mains. Mais rien de dangereux à condition d'être attentif. 

Compte tenu des passages rocheux, de la remontée de la cascade et surtout de la montée vers le premier sommet - Erroibilde - qui est toujours un peu glissante, il est nécessaire que le temps soit sec. La réalisation de cette rando dépendra donc étroitement de la météo. Rappelons également que cette randonnée est certainement la plus exigeante parmi celles que nous programmons le mardi. Interrogez-vous donc sur votre condition physique actuelle avant de l'entreprendre. Pour ce qui est de la gestion de l'eau, nous croiserons vers midi deux torrents pouvant éventuellement nous fournir de l'eau (certificat de potabilité non fourni par l'animateur), puis à la fin de la traversée des sommets une source juste avant d'entamer la descente. Jacques animera cette randonnée.


Voici l'itinéraire voiture (coordonnées parking OLA: 43°19'24''N - 1°46'33''O) et la météo à Irun. Et si vous voulez relire le compte rendu du 23 juin 2015, cliquez ici.

Pour lire la suite, merci de remplir vos identifiants