Jaizkibel - Présentation générale

Prochaine rando programmée 

Date1er octobre 2019

Circuit :  02

Animateur : Rémy

Message de l'animateur  : Nous n’étions pas très nombreux lors de la sortie du 1er mai, c’est pourquoi nous retournons voir toutes les merveilles que cache cette si caractéristique montagne du pays basque.

Le grand coefficient de marée (110) du jour permettra de découvrir à marée basse, en début d’âpre-midi, de nombreux rochers aux formes variées dans les secteur des paramondras. Avis donc aux amateurs de amateurs de paréidolie. Pour les Txiki, on peut raccourcir la sortie en partant de ND de la Guadalupe 

Covoiturage :   Km x 22 x  0,06 arrondi à 3 €

Présentation de la rando :  

Présentation de la Rando : Le Jaizkibel est sans doute un des massifs les plus pratiqués par les randonneurs d’Ibiltzaile mais il réserve toujours des surprises tant les paysages y sont variés entre le coté montagne et le coté mer avec ses curiosités géologiques sans doute uniques au monde.

« Les taffonis sont des cavités creusées dans les grès et "mimant" des sculptures gothiques. Leur origine n'est pas parfaitement élucidée, mais ses grandes lignes en sont comprises : érosion pro-parte éolienne sur des grès irrégulièrement indurés par la diagenèse ou indurés et/ou altérés par des circulations–ruissellements subactuels de fluides (eau plus ou moins acide). Les grès éocènes du Jaizkibel montrent d'autres figures tout aussi étranges et bien plus rares : des boules très souvent sphériques et parfois des cylindres faits d'un grès plus résistant à l'érosion marine que les grès encaissants. Quand ce sont des sphères, leur diamètre varie assez peu, et la grande majorité des boules ont un diamètre d'environ 20 cm (compris entre 15 et 30 cm). Ces structures sont souvent appelées paramoudras, nom également donnés à certains accidents siliceux (silex) de forme cylindrique que l'on trouve dans la craie et autres calcaires.

L'origine des paramoudras en général, ceux du Jaizkibel en particulier, n'est pas claire. La grésification, transformation diagénétique d'un sable en un grès plus ou moins induré, est assez souvent irrégulière. Il en résulte des volumes de forme quelconque d'un grès très induré et résistant au sein d'une masse gréseuse beaucoup moins résistante. L'érosion dégage alors ces volumes qui forment des reliefs aux formes parfois étranges. Ici, il ne s'agit pas d'une grésification irrégulière, puisque la grande majorité des paramoudras sont sphériques, et de taille identique. La grésification semble être partie d'un centre et avoir crû dans toutes les directions sur une dizaine de centimètres de part et d'autre de ce "germe de grésification". Parce que ces boules sont souvent percées d'une cavité, parce que certaines de ces cavités semblent contenir des "restes organisés", parce qu'il existe des paramoudras cylindriques, on peut proposer que le départ de la grésification se fait au niveau d'un reste d'organisme fouisseur.

Pour voir toutes ces merveilles, nous partirons un peu au dessus de l’ermitage de Santiago (cote 55 m) qui se situe sur le chemin de Saint Jacques qui traverse Hondarribia (Fontarrabie). Nous rejoindrons l’ermitage de Guadalupe (cote 195 m) pour grimper ensuite au sommet du Jaizkibel (cote 545 m). De là, plongeon sur la mer que l’on suivra un bon bout de temps en direction du cap Figuier (cabo Higuer) avant de remonter vers Guadalupe.

Météo: à Hondarribia

Difficulté:IBP = 81 - E4b   Tx  Rx  /  Longueur 21 km pour une dénivelée de 800 m

Itinéraire voitureAscain - Behobie puis direction aéroport que vous laissez sur votre droite avant de prendre au rond point la GI-3440 à gauche. Au rond point suivant 3ème sortie puis 1ére sortie au rond point suivant et tournez de suite à gauche dans la Calle Ttarrattenea et de suite à gauche dans Barrio Zimizarga. A la fin de la rue tournez à gauche Berrio Arkolla parking à 400m.

  • Parking  : Distance 22 km  - N 43° 21’ 37’’ - W 001° 48’ 49’’ -  Décimales 43.360278° /  -1.813611°

Dernière sortie ayant emprunté ce circuit01/05/2018            

 

Synthèse

Tableau non visible sur votre smartphone? Cliquez ici 

 Nom

JAIZKIBEL - PG044

 Situation

Entre Hondariabe et Pasaia

 Circuits

Voiture Km

Type

▲m 

◄Km►

Télécharger

Commentaire

 01 - Cotiére au départ de Donostia 

 16

 Ma

900

22

Trace

 

 02 -  Jaizkibel depuis l'hermitage de Santiago 

 22  Ma 800   21 Trace

 

 03 - Cabanes des pécheurs Jaizkibel

 30 Ve  800  15  Trace  

 04 Massif du Jaizkibel : Saint-Sébastien depuis Pasaia 

32 Ve 800 15 Trace  

Présentation de la région

 Jaizkibel

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

mini0606-Jaizkibel62Le Jaizkibel fait partie de la côte cantabrique qui, entre Hondarribia et Bilbo, présente une succession de hautes collines calcaires qui plongent directement dans la mer en formant ainsi des falaises verticales dont certaines dépassent les 200m de hauteur.
Ces falaises peuvent être groupées en 3 zones caractéristiques:

  • La zone de Matxitxako en Biscaye, à l'O de le ria de Gernika: 200m à la falaise d'Ermua près de Lemoiz;
  • la zone de Lekeitio en Biscaye également, à l'E de la ria de Gernika: 279m au cap d'Ogoño près de Elantxobe;
  • la zone guipuzcoane enfin, entre Ondarroa et Hondarribia: 200m aux falaises de la pointe occidentale du Jaizkibel, sur la rive droite du port de Pasaia.

mini0606-Jaizkibel48Le Jaizkibel ou Aitzgibel (543m) est la montagne la plus élevée de toute la zone côtière et les montagnards trouveront un intérêt certain dans "l'exploration" des crêtes obliques et des vallons inhabités qui plongent sur l'océan, d'une hauteur de 500m. En matière d'escalade, les "varappeurs" trouvent un original terrain d'entraînement dans les falaises qui entourent les plages de Donostia, notamment en contrebas du Mt Igeldo, du Mt Ulia, ou bien à l'aplomb du phare de la Plata de Pasaia.

La crête occidentale du Jaizkibel qui étrangle l'entrée du port de Pasaia est le but d'une promenade délicieuse au départ de Donibane Pasaia (Pasajes-San Juan). Les montagnards pourront l'escalader sans problème, en bordant le vertigineux abîme qui plonge sur les rochers de la Bancha del Este, 200m plus bas.

D'après "la montagne basque" de Miguel Angulo.

Carte des circuits:

Circuit 01 Cotiére au départ de Donostia - Circuit 02 Jaizkibel depuis l'hermitage de Santiago

Circuit 03 Cabanes des pécheurs Jaizkibel  - Circuit 04 Massif du Jaizkibel : Saint-Sébastien depuis Pasaia

JAIZKIBEL Carte Synthese

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 Présentation des circuits

Circuit 01 :  Cotiére au départ de Donostia 

JaizkibelPrésentation de la Rando : Nous avons le grand privilège d’appartenir à un club de randonnée dont le territoire permet de pratiquer notre passion sur de belles pentes montagneuses mais également en surplombant un magnifique littoral encore préservé.

Ce mardi, nous allons effectuer une de nos classiques afin de rejoindre DONOSTIA via PASAJES pour atteindre le point culminant du JAIZKIBEL avant une plongée, non pas dans l’océan mais à la gare de GAINTXURUIZKETA. Pour ce parcours, nous tenterons d’approcher au plus près les falaises, avec un passage très court dans un tunnel (se munir de quelques frontales ).

Pour rejoindre DONOSTIA, nous prendrons le TOPO à la gare d’HENDAYE. 180123 profilDobostia Jaizkibel

Cliquez sur la carte pour l'agrandir  

Météo: à Donostia

Difficulté:    IBP = 91 - E4b   Tx  Rx  /  Longueur 22 km pour une dénivelée de 900 m

Itinéraire voitureAscain - Gare d'Hendaye

  • Parking  : Distance 16 km  -43° 21' 11.8332"  W 1° 46' 52.7484" -  Décimales 43.353287° /  -1.781319°

Dernière sortie ayant emprunté ce circuit : 23/01/2018

 

Circuit 02 :  Jaizkibel depuis l'hermitage de Santiago

Présentation de la Rando :balle tennis 2 Le Jaizkibel est sans doute un des massifs les plus pratiqués par les randonneurs d’Ibiltzaile mais il réserve toujours des surprises tant les paysages y sont variés entre le coté montagne et le coté mer avec ses curiosités géologiques sans doute uniques au monde.

« Les taffonis sont des cavités creusées dans les grès et "mimant" des sculptures gothiques. Leur origine n'est pas parfaitement élucidée, mais ses grandes lignes en sont comprises : érosion pro-parte éolienne sur des grès irrégulièrement indurés par la diagenèse ou indurés et/ou altérés par des circulations–ruissellements subactuels de fluides (eau plus ou moins acide). Les grès éocènes du Jaizkibel montrent d'autres figures tout aussi étranges et bien plus rares : des boules très souvent sphériques et parfois des cylindres faits d'un grès plus résistant à l'érosion marine que les grès encaissants. Quand ce sont des sphères, leur diamètre varie assez peu, et la grande majorité des boules ont un diamètre d'environ 20 cm (compris entre 15 et 30 cm). Ces structures sont souvent appelées paramoudras, nom également donnés à certains accidents siliceux (silex) de forme cylindrique que l'on trouve dans la craie et autres calcaires.

L'origine des paramoudras en général, ceux du Jaizkibel en particulier, n'est pas claire. La grésification, transformation diagénétique d'un sable en un grès plus ou moins induré, est assez souvent irrégulière. Il en résulte des volumes de forme quelconque d'un grès très induré et résistant au sein d'une masse gréseuse beaucoup moins résistante. L'érosion dégage alors ces volumes qui forment des reliefs aux formes parfois étranges. Ici, il ne s'agit pas d'une grésification irrégulière, puisque la grande majorité des paramoudras sont sphériques, et de taille identique. La grésification semble être partie d'un centre et avoir crû dans toutes les directions sur une dizaine de centimètres de part et d'autre de ce "germe de grésification". Parce que ces boules sont souvent percées d'une cavité, parce que certaines de ces cavités semblent contenir des "restes organisés", parce qu'il existe des paramoudras cylindriques, on peut proposer que le départ de la grésification se fait au niveau d'un reste d'organisme fouisseur.

Pour voir toutes ces merveilles, nous partirons un peu au dessus de l’ermitage de Santiago (cote 55 m) qui se situe sur le chemin de Saint Jacques qui traverse Hondarribia (Fontarrabie). Nous rejoindrons l’ermitage de Guadalupe (cote 195 m) pour grimper ensuite au sommet du Jaizkibel (cote 545 m). De là, plongeon sur la mer que l’on suivra un bon bout de temps en direction du cap Figuier (cabo Higuer) avant de remonter vers Guadalupe.

Météo: à Hondarribia

Difficulté:IBP = 81 - E4b   Tx  Rx  /  Longueur 21 km pour une dénivelée de 800 m

Itinéraire voitureAscain - Behobie puis direction aéroport que vous laissez sur votre droite avant de prendre au rond point la GI-3440 à gauche. Au rond point suivant 3ème sortie puis 1ére sortie au rond point suivant et tournez de suite à gauche dans la Calle Ttarrattenea et de suite à gauche dans Barrio Zimizarga. A la fin de la rue tournez à gauche Berrio Arkolla parking à 400m.

  • Parking  : Distance 22 km  - N 43° 21’ 37’’ - W 001° 48’ 49’’ -  Décimales 43.360278° /  -1.813611°

Dernière sortie ayant emprunté ce circuit01/05/2018            

 

Circuit 03 : Cabanes des pécheurs Jaizkibel             

Jaizkibel 02Présentation de la rando : Le mont Jaizkibel est la montagne la plus occidentale des Pyrénées. Il est situé dans la province basque-espagnole du Guipuscoa juste au sud de la frontière franco-espagnole et surplombe la mer Cantabrique. Son point culminant est modeste : 543 mètres.

Le circuit passera par ce mont puis nous descendrons en direction du bord de mer où nous découvrirons les cabanes de pêcheurs plus ou moins aménagées.

Cliquez sur la carte pour l'agrandir    190906 Carte Profil Cabanes Pecheurs

Météo: à Hondarribia

Difficulté:    IBP = 78 - E4b   Tx  Rx  /  Longueur 15 km pour une dénivelée de 800 m

Itinéraire voitureAscain - Hendaye puis passer le pont sur la Bidassoa et prendre la direction de l'aéroport de Fontarabie et enfin la direction de l'Ermita Guadalupe. Continuer cette route (GI3440) sur 4 km, après la chapelle,  pour aboutir au parking de Santa Barbara.

  • Parking  : Distance 30 km  - N 43° 21.218' W 1° 50.472' -  Décimales 43.353633° /  -1.841200°

Dernière sortie ayant emprunté ce circuit : Nouveau circuit

 

Circuit 04 :  Massif du Jaizkibel : Saint-Sébastien depuis Pasaia.       

Pasaia La PassePrésentation de la rando : Ce circuit se fait dans les deux sens et nous prendrons ici le sens inverse des aiguilles d’une montre. Il démarre du quartier San Juan par le franchissement de la passe. Ne pas oublier de la monnaie pour le passeur. Le quartier San Pedro est le point de départ véritable de notre randonnée. Première difficulté : il faut s'élever jusqu'aux collines qui surplombent la passe. Pour cela monter la longue série de marches bien connues des pèlerins de Compostelle par le Camino des Norte. Bientôt le phare, point de repère que les habitués des sentiers du Jaizkibel est en vue.

Après une progression tranquille, ponctuée d'arrêts aux belvédères, le pique-nique peut se prendre sera à vue de la ville  deSaint-Sébastien sur la pointe rocheuse de Monpas occupée par les vestiges d'une ancienne batterie d'artillerie côtière: la Batería de la Diputación  édifiée à partir de 1898 au moment de la guerre entre l'Espagne et les Etats-Unis. Le chemin flirte avec les premiers quartiers de la capitale du Guipuzcoa, capitale européenne de la culture en 2016, sans descendre jusqu'au niveau de la mer. Retour tranquille à Pasaia par les crêtes en empruntant le Camino de Norte abondamment signalé de flèches jaunes. Nous passons devant les ruines Fuerte del Almirante grande bâtisse rectangulaire qui date du XVIIème siècle. Arrivée à Pasaia San Pedro vers 16h. Bateau-passeur.

Pot de fin de rando si possible à la terrasse d'un café de San Juan, tout près de la passe.

Cliquez sur la carte pour l'agrandir    160401 Pasaia Donibane Carte

Météo: à Hondarribia 

Difficulté:    IBP = 80 - E4b   T2  R2  /  Longueur 15 km pour une dénivelée de 800 m

Itinéraire voiture : Ascain, direction autoroute (à prendre au Leclerc ou à Biriatou), sortir à Pasaia Portua. La cheminée n'est plus là pour servir de repère. Traverser Lezo et se garer au parking au-dessus du port de plaisance.

  • Parking  : Distance 32 km  - N 43° 19' 26.0"  W 1° 54' 46.1" -  Décimales 43.323889° /  -1.912806°

Dernière sortie ayant emprunté ce circuit : 01/04/2016

Pour lire la suite, merci de remplir vos identifiants

Quelques photos en vrac